Nom scientifique : anguilla anguilla

Famille : anguillidés

Ordre : anguilliformes

Classe : osthéichthyens

Corps : serpentiforme, dépourvu d’écailles et recouvert d’un abondant mucus

Tête : petite, conique et portant des yeux assez réduits. La bouche est entourée de mâchoires extrêmement puissantes garnies de petites dents acérées

Nageoires : pectorales s’écartant en éventail dans un plan horizontal

coloration : brun foncé avec souvent des reflets dorés ; ventre blanc crème.

Taille : 2,20 m au maximum pour un poids de 2,5kg.

Comment la reconnaître : elle a l’aspect d’une couleuvre ; son nom vient d’ailleurs du latin « anguilla » qui signifie « petit serpent ». Son corps est allongé et cylindrique, mais la partie caudale est compressée latéralement à partir de l’ouverture anale. La tête conique , est petite, avec une bouche très large dont la mâchoire inférieure dépasse de peu la supérieure. Les deux mâchoires sont armées de dents robustes. Les yeux sont petits et ronds ; quatre narines s’ouvrent sur le museau un peu allongé. La nageoire dorsale, molle et de hauteur uniforme, débute en arrière de la tête et longe le tronc, formant la queue et se prolongeant sur la face ventrale, jusqu’à l’ouverture anale.

Robe : l’anguille est recouverte d’une peau robuste, riche en glandes qui sécrètent un mucus blanc caractéristique qui la rend particulièrement visqueuse. Toute la surface du corps est recouverte de petites écailles ovales qui, cependant, n’apparaissent que sur des individus qui ont dépassé 4 ou 5 ans. Sa robe est très variable et dépend du milieu et de l’age. En général, la partie supérieure est noirâtre, gris verdâtre ou marron foncé. Elle est blanc jaunâtre sous la ligne latérale, ce qui lui vaut le nom d’anguille « jaune ». Une fois la maturité sexuelle atteinte, l’anguille prend ce qu’on appelle sa « robe de migration », et change en outre d’aspect. Son dos devient noir, les flancs et la nageoire dorsale se font dorés avec des dégradés pourpres. Le ventre prend une couleur argentée ; on l’appelle alors anguille « argentée ».

Comportement : L’anguille est un poisson lucifuge, c’est à dire fuyant la lumière violente. Durant le jour, elle se tient dans des anfractuosités, des trous, sous les amas de pierres, sous les remblais, les murs, dans la végétation la plus dense ou dans la vase du fond. Elle n’abandonne ses cachettes qu’au crépuscule pour partir en chasse.

Pêche : à la ligne posée, au ver ou au poisson mort.

Intérêt : chair très fines. Les civelles sont aussi très appréciées.

Lieu de pêche : Pas d’info sur notre secteur de pêche, aperçut une seule fois près des écluses du Rhône. N’hésitez pas à nous tenir informé si vous en pêchez .