• Nom scientifique :esox lucius
  • Famille : ésocidés
  • Ordre : clupéiformes
  • Classe : osthéichthyens
  • Corps :très alongé

Tête : développé, à mâchoire supérieure longue, aplatie en bec de canard ; gueule immense pavée de 700 dents très pointue et coupantes.

Nageoires : dorsale petite, très reculé, implanter au niveau de l’anale.

Coloration :vert bronze à gris. Les flancs sont parcourus de lignes obliques claires plus ou moins régulières, de marbrures et ou de tirets blanc crème ; les nageoires postérieures présentent des marbrures brunes.

Taille : jusque  1,50 m environ maxi.

Comment la reconnaître : la silhouette du brochet est caractéristique. Son corps est allongé et comprimé latéralement, sa tête est basse à museau élancé et plat, formant un bec de canard, et sa bouche offre une large ouverture. Sa dentition est composé d’environ 700 dents solides de dimensions variées. La gueule est puissante, large et concave ; les yeux sont placés un peu au dessus, dans une position qui permet au brochet de voir dans toutes les directions.

Robe : le corps, entièrement recouvert de petites écailles, a une robe très mimétique ; elle est habituellement d’un vert-brunâtre ou d’un vert bouteille, plus ou moins sombre sur les parties supérieures, avec les flancs striés ou marbrés de grandes tâche tantôt claires, tantôt brunâtre ou jaune olive, à dessin transversal ou oblique. On note des bandes longitudinales sombres sur la tête ; des bandes irrégulières se détachent sur les nageoires ; le ventre est blanchâtre. Les couleurs sont plus marquées chez les jeunes sujets ; pendant le frai, la robe présente des reflets de couleur bronze.

Alimentation :c’est le prédateur le plus insatiable des eaux douces. Il mange en un jour des proies pouvant atteindre 30% de son propres poids, mais sa digestion est très lente. Alevin, il se contente de daphnies(petits crustacés se trouvant dans le plancton) ; ensuite il s’attaque aussi à des poissons beaucoup plus gros comme des gardons, des ablettes, des rotengles, et même d’autre brochet ; il mange aussi des grenouilles, des souriceaux et même des petits oiseaux qu’il saisit par les pattes.

Pêche : au vif, au poisson mort manié, au leurres….. 

Lieu de pêche : poisson présent dans les lacs, étangs, le Rhône et certaine rivière de 1ére catégorie de notre AAPPMA. Sa taille de prise mini est de 60 cm.

Intérêt culinaire : chair savoureuse pour les individus de rivière, mais parfois fade et décevante pour ceux élevés en eau closes. Elle s’accommode bien d’une cuisson au four, accompagnée d’une sauce au vin blanc, quenelle, …

Les trois positions :

  • (a)quand il est rassasié, le brochet se retire dans un coin tranquille et reste en position oblique, la tête vers le bas, jusque la fin de la digestion,
  • (b)puis il reprend la position horizontale, jusqu’à ce que,
  • (c)poussé par la faim , il se tient à l’oblique, la tête tournée vers le haut, près à bondir sur les proies qui, imprudente, vont passer devant lui.