Nom scientifique :micropterus salmoides

Famille : centrarchidés

Ordre : perciformes

Classe : osthéichthyens

Corps : assez massif ; dos légèrement bossu ; pédoncule caudal épais

Tête : porte une grande bouche à mâchoire inférieure proéminente

Nageoires : dorsale en deux parties fusionnés, la première à rayon épineux, la seconde à rayons souples.

coloration : sombre, vert foncé a noir; les flancs portent des marques sombres, losangiques (jeunes surtout)

Taille : 80cm au maximum

Comment le reconnaître : le black-bass a une forme allongée et trapue. Le corps, un peu comprimé latéralement, donne au poisson un aspect robuste. La tête, forte, se termine par une bouche largement fendue, la mâchoire supérieure dépassant le bord postérieur de l’œil, assez grande. L’opercule est couvert d’écailles ; son bord libre se termine par une ponte molle. Des dents en velours garnissent les mâchoires, les mandibules, les os palatins et les vomer. Elles sont absentes de la langue.

Robe : les écailles à bord lisse, légèrement épineux, recouvrent l’ensemble du corps du black-bass. Elle ne donnent pas au poisson l’aspect rugueux au toucher des percidés. La couleur vert bronze du dos s’éclaircit sur les flancs vert olive à reflets argentés. Une large bande noire, plus ou moins continue, court le long des flancs, du museau à l’extrémité du pédoncule caudal. Les opercules sont barrés par une autre bandes foncée, située plus bas que la première.  

Alimentation : les jeunes black-bass, dans leur premier âge demeurent en groupes et se nourrissent de plancton. Par la suite le groupe se disperse et les poissons deviennent carnassier et solitaires. Agressif, le black-bass se nourrit de vers, d’insecte ou de larves aquatique, d’alvins, de petits poisson(vairons, ablettes, etc), de têtards, de grenouilles, parfois même de petit mammifères. Le black-bass possède une bouche de grande taille, caractéristique des prédateurs. Lorsqu’il l’ouvre grand, elle atteint le diamètre du corps. La mâchoire inférieure, très robuste, dépasse la supérieure ce qui lui donne un aspect féroce.

Pêche : on pêche le black-bass à la ligne flottante eschée d’un ver ou d’un petit vif. Le lancer léger, à l’aide de petites cuillères, de poissons nageurs, de leurres souples ou leurres a black-bass dont certains imitent des grenouilles et des poissons.

Lieu de pêche :  quelque spécimens dans certains de nos étangs ou gravière comme la Rica, Barterand, la Malourdie ; la pêche du black-bass se pratique  EXCLUSIVEMENT EN NO-KIL dans notre AAPPMA.