Nom scientifique :abramis brama

Famille : cyprinidés

Ordre : cypriniformes

Classe : osthéichthyens

Corps : ovoïdes, comprimé latéralement ; dos bossu ; ventre caréné au niveau de l’anale, large

Tête : petite, à bouche peu fendue

Nageoires : assez réduites sauf l’anale

coloration : grise assez terne

Taille : 30 à 40cm, 70 cm maxi pouvant atteindre 6 kg

Comment la reconnaître :le corps de la brème est élevé et très aplati latéralement. La ligne du dos très bombée et la tête petite donnent à la brème un aspect bossu. La bouche, relativement petite, est dépourvue de barbillons. L’œil est relativement grand. L’opercule est formé de trois parties bien distinctes. La nageoire dorsale, courte(12 rayons), se situe vers le milieu du corps. L’anale très longue comprend 25 à 30 rayons. La caudale est très échancrée et le lobe supérieur nettement plus court que l’inférieur.

Robe : la couleur générale est brunâtre, plus ou moins olivâtre sur le dos. Les flancs gris clair montrent des reflets rosés ou bleutés. Le ventre est blanc, parfois jaune chez les individus plus âgés, les nageoires gris foncé. Le corps est couvert d’un mucus abondant.

Alimentation : les jeunes brèmes consomme du plancton qu’elles recherchent en pleine eau alors que les adultes fouillent la vase sur une dizaine de centimètres de profondeur, faisant remonter en surface des chapelets de petites bulles. Elles recherchent dans le sédiment vers, larves, animalcules, et débris végétaux.

Pêche : toutes les techniques de pêche de fond se montre efficace. 

Lieu de pêche : poisson présent sur les lacs et étangs principalement.

Intérêt culinaire : chair assez molle et fade ; arêtes abondantes.